Comment avoir le ventre plat après une césarienne

Pendant les 9 mois de grossesse, l’accouchement et l’allaitement, le corps de la femme subit beaucoup de transformations pouvant impacter négativement sa poitrine, sa région abdominale, etc.

Une fois accouchée, les changements deviennent apparents et gênants, poussant la  femme à rechercher des solutions pouvant l’aider à retrouver son contour corporel d’avant grossesse. Malheureusement, se débarrasser des kilos excédentaires et raffermir le ventre peuvent s’avérer difficiles, particulièrement après une césarienne.

La césarienne est une intervention chirurgicale majeure. Elle consiste à extraire le bébé par la paroi abdominale et utérine. Les femmes césarisées se retrouvent souvent avec une poche de peau en trop au-dessus de leur cicatrice, donnant un aspect inesthétique à la silhouette.

Comme tout le monde guérit différemment, on ne peut pas prédire si cette cicatrice profonde laissée par l’opération se développera ou non et, si c’est le cas, si elle s’estompera naturellement.

Alors que le régime alimentaire et les exercices physiques peuvent aider les femmes à perdre le surplus graisseux après la grossesse, un mode de vie sain ne peut pas faire disparaître une cicatrice et un renflement abdominal dû à une césarienne.

Les femmes ayant subi un accouchement par césarienne peuvent se sentir découragées lorsque la cicatrice est proéminente, rendant plus difficile la satisfaction de leur attente esthétique, qui n’est rien d’autre qu’avoir un ventre plat, malgré tous les efforts engagés.

ventre-plat-apres-une-cesarienne

Quelle solution à avoir après une césarienne

La bonne nouvelle est que, si ce problème persiste, l’intervention chirurgicale est généralement la seule solution efficace. Nos chirurgiens esthétiques expérimentés aident les femmes à remédier à une variété de problèmes entraînés par la grossesse en leur recommandant de subir un Mommy Makeover, un plan de traitement qui combine plusieurs actes chirurgicaux pour obtenir une silhouette affinée d’avant grossesse.

La chirurgie abdominale (ou abdominoplastie) en particulier, est l’une des opérations les plus couramment effectuées dans le cadre d’un Mommy Makeover. En effet, le ventre a tendance à souffrir d’un excès cutané après la grossesse, ce qui peut être résolu par cette chirurgie esthétique de la silhouette. Les muscles abdominaux séparés, qui conduisent à un autre type de bourrelet du ventre post-partum, sont également corrigés au cours de cette intervention.

Pour les femmes qui n’ont pas accouché par voie basse, une plastie du ventre peut éliminer la peau qui pend au-dessus de la cicatrice, ainsi que resserrer et lisser la région abdominale. Il faut toutefois attendre au moins 6 mois après l’accouchement pour envisager cette technique chirurgicale de remodelage du ventre.

Gardez à l’esprit qu’une abdominoplastie implique ses propres incisions et cicatrices postopératoires. Bien que ses cicatrices aient tendance à être plus longues que la cicatrice d’une césarienne, elles sont également plus minces. Quel que soit ce que peut être la période de récupération, nous vous disons avec certitude que les résultats d’une plastie abdominale sont spectaculaires.

Pour plus de détails sur la façon dont une abdominoplastie peut vous aider à réduire la cicatrice laissée par la césarienne, à traiter le surplus cutané, et donc à obtenir un ventre plat, n’hésitez pas de nous contacter via le formulaire en ligne.

Obtenir un devis

Les types de sutures en chirurgie esthétique

La suture chirurgicale remonte à des milliers d’années. Les archéologues ont découvert des preuves que la suture était un élément indélébile de la culture égyptienne, car elle était largement utilisée pour la préparation à l’enterrement des momies.

Bien que les matériaux, les types, les aspects et la qualité des sutures aient évolué et se soient considérablement améliorés avec le développement et les progrès de la science et de la technologie, la fonction essentielle des sutures reste la même. Les sutures sont utilisées pour fermer les incisions, les plaies, et pour réduire considérablement les risques de saignements excessifs et d’infections.

De nos jours, les sutures sont disponibles en différents types et sont souvent classées par type de matériaux utilisés, tailles et solidité.

types-de-sutures-en-chirurgie-esthetique

Quels sont les types de sutures ?

Les types de sutures en chirurgie esthétique couramment utilisées sont : les sutures résorbables et les sutures non résorbables. Les sutures non résorbables sont également appelées sutures permanentes. Les autres types de points de suture comprennent les fils multi-filaments (ou tressés) et les fils mono-filaments (non tressés), mais ils sont rarement utilisés en chirurgie plastique.

Le type de fils de suture que le chirurgien choisira pour fermer les incisions en  chirurgie esthétique dépendra d’un certain nombre de facteurs tels que le type d’intervention, l’emplacement, l’épaisseur et la qualité de votre peau, vos attentes esthétiques et les préférences de votre chirurgien.

Les sutures résorbables

Les sutures résorbables sont liquéfiées et absorbées par votre corps et varient en résistance et en durée d’absorption. Certaines des sutures peuvent se dissoudre rapidement tandis que d’autres se dissolvent progressivement sur une période de temps. Les sutures résorbables sont constituées de substances organiques, ce qui signifie que l’organisme peut les absorber sans aucun danger.

Celles-ci sont généralement réalisées sous la peau afin de faciliter leur dissolution. Votre médecin s’assurera qu’elles sont placées dans des zones qui ne nécessitent pas de résistance permanente. Le corps humain utilise des réactions inflammatoires pour faire dissoudre ce type de suture.

Les sutures non-résorbables

Les sutures non résorbables ou permanentes sont essentiellement des points de suture qui ne peuvent pas être dissouts ou absorbés par le corps. Ces sutures resteront définitivement dans votre corps ou seront retirées par votre chirurgien esthétique quelques temps après l’intervention.

Les sutures permanentes sont utilisées lorsqu’il s’agit des opérations de chirurgie esthétique plus invasives, car elles sont relativement plus solides. Les sutures non résorbables sont également moins réactives, moins inflammatoires et causent moins d’inconfort.

Pour fabriquer les sutures non résorbables, différents matériaux sont utilisés, notamment le nylon, le prolene, le fil métallique et le nurolon.

Dans la plupart des cas, la préférence de votre chirurgien déterminera le type de points de suture qui sera appliqué pour fermer vos incisions. Comme indiqué précédemment, les sutures résorbables et non résorbables sont les options populaires. Les sutures tressées et non tressées sont également résorbables, raison pour laquelle certains chirurgiens préfèrent les utiliser.

Obtenir un devis

Liposuccion sans anesthésie générale

La liposuccion est l’une des interventions de la chirurgie esthétique les plus pratiquées à travers le monde. Cette opération élimine l’excès de graisse sous-cutanée dans différentes régions du corps afin d’affiner la silhouette ou sculpter le contour corporel.

Les zones dans lesquelles la lipoaspiration est couramment réalisée sont : le cou, les bras, la poitrine masculine et féminine, l’abdomen, les poignées d’amour, le haut et le bas du dos, les cuisses intérieures/extérieures et les genoux.

L’anesthésie générale est très sûre certes, mais si une intervention peut être effectuée sous anesthésie locale, la marge de sécurité augmente encore plus. De plus, le coût de la liposuccion sous anesthésie locale est moindre par rapport à celui de la liposuccion sous anesthésie générale.

Si un patient a un niveau de douleur modéré à élevé, la liposuccion peut être réalisée sous anesthésie locale avec uniquement des médicaments oraux.

Si vous envisagez une chirurgie d’élimination des graisses corporelles localisées, la technique sous anesthésie locale est une solution sûre et efficace.

liposuccion-sous-anesthesie-locale

Que faut-il savoir sur l’anesthésie locale ?

Recevoir une anesthésie locale, lors d’une chirurgie esthétique de la silhouette, est un processus plus long, mais plus relaxant. Tout d’abord, un médicament de relaxation sera administré au patient environ 30 à 45 minutes avant l’opération.

Ensuite, une fois en salle d’opération, un fluide tumescent sera injecté dans la zone traitée pour éliminer la douleur et l’inconfort, ainsi que pour diminuer les ecchymoses et les gonflements pendant la phase de récupération.

Le traitement des graisses sous anesthésie locale dépend de la quantité de graisse ciblée pour le retrait de la zone spécifique. Si vous avez un excès de graisse dans diverses régions de votre corps, l’intervention prendra plus de temps, augmentant ainsi la probabilité que vous ayez besoin d’une anesthésie générale.

Néanmoins, vous devriez toujours demander d’abord à votre médecin, car ce n’est peut-être pas la meilleure option pour vous. Si vous avez un surplus de graisse localisé dans une zone pouvant être remodelée facilement, il est généralement sûr et préférable d’effectuer la liposuccion sans  anesthésie générale.

liposuccion-sans-anesthesie-generale

Quels sont les avantages de l’anesthésie locale ?

Voici quelques avantages de la lipoaspiration sous anesthésie locale :

  • Risque considérablement réduit par rapport à l’opération réalisée sous anesthésie générale.
  • Temps de récupération plus rapide
  • La solution vous fera économiser une partie de votre budget.

La plupart des patients choisissent une anesthésie locale plutôt qu’une anesthésie générale, car il y a moins de risque et une période de récupération plus rapide et plus confortable.

Si vous optez pour un traitement d’élimination des graisses plus agressif ou si vous souhaitez une liposuccion sur plusieurs parties de votre corps, l’anesthésie locale peut ne pas être une meilleure option.

Quelle que soit votre décision, consultez toujours un chirurgien expérimenté et qualifié avant de décider d’avoir recours à une opération d’aspiration des graisses. Si vous avez des doutes sur la manière dont votre corps gérera l’anesthésie, nous vous recommandons de rencontrer également un  médecin pour évaluer l’état général de votre santé et la capacité de votre corps à subir une intervention chirurgicale.

Obtenir un devis

Conseils pour minimiser les cicatrices d’une chirurgie réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale à visée esthétique et fonctionnelle. Elle est réalisée pour aider les femmes aux seins trop volumineux à retrouver un buste plus confortable et harmonieux.

Grâce à cette solution de la chirurgie esthétique de la poitrine, la femme peut améliorer la forme et la fermeté de ses seins, corriger l’asymétrie mammaire et réduire la taille des seins et des aréoles. Par conséquent, la patiente retrouvera une poitrine proportionnée lui permettant de se sentir plus confiante avec son style vestimentaire et de pratiquer des activités physiques plus facilement.

Bien que la réduction mammaire soit un acte chirurgical efficace pour améliorer l’esthétique des seins,  elle laisse des cicatrices, car, pendant l’opération, des incisions sont pratiquées. De ce fait, il est important que chaque patiente, souhaitant avoir recours à cette chirurgie des seins, de s’y préparer grâce aux conseils prodigués dans cet article.

Cicatrices de réduction mammaire : où seront-elles situées ?

La réduction des seins peut laisser, en fonction de l’importance de la peau excédentaire nécessitant d’être éliminée, deux types de cicatrice : la cicatrice verticale et la cicatrice en T inversé (ou « ancre marine »).

  • Lorsque le surplus du tissu mammaire est important, trois cicatrices formant un T inversé sont laissées : une cicatrice péri-aréolaire (au pourtour de l’aréole), une cicatrice verticale (entre l’aréole et le sillon sous mammaire) et une cicatrice horizontale (au niveau du sillon sous mammaire).
  • En cas d’un excès tissulaire modéré, seule une cicatrice verticale, située entre l’aréole et le sillon sous mammaire, est nécessaire.

Certaines cicatrices de réduction mammaire sont inévitables. Après la chirurgie des seins, les feedbacks des patientes sont extrêmement positifs, car ils ne portent pas sur les cicatrices, mais plutôt sur le confort apporté par l’opération. Il est donc évident que les patientes accordent plus d’attention aux résultats qui sont permanents qu’aux cicatrices qui vont s’estomper après un certain temps.

cicatrices reduction mammaire

Conseils pour minimiser les cicatrices de réduction mammaire

Allez-y doucement : les incisions doivent être protégées du traumatisme, des étirements excessifs et de l’abrasion pendant la guérison pour une récupération plus rapide.

– Après l’opération du sein, dormez en position inclinée (avec votre torse à un angle de 25 à 40 degrés), pendant que l’enflure est encore présente. Servez-vous des cousins pour plus de confort pendant le sommeil.

– Utilisez des bandelettes stériles pour accélérer la cicatrisation des plaies.

– Pas de douches chaudes : l’eau chaude peut prolonger votre gonflement postopératoire. Prenez des douches tièdes ou froides pendant les premières semaines. Et, évitez de diriger un fort jet d’eau sur vos incisions et les zones environnantes.

– Ne buvez pas d’alcool et ne fumez pas pendant au moins 2 à 4 semaines avant et après la réduction des seins.

– Ayez une alimentation saine : nous vous conseillons, pour réduire l’inflammation, de manger beaucoup d’aliments contenant de la vitamine K comme le yogourt, la laitue et les œufs.

– Évitez l’exposition au soleil : exposer les cicatrices aux rayons UV peut entraîner une hyperpigmentation, augmenter le risque de cicatrices et ralentir la guérison.

– Remèdes à base de plantes : les remèdes à base de plantes, les crèmes et les suppléments ont des effets secondaires, une interaction avec des médicaments, des contre-indications et un potentiel de réactions allergiques. Ceci étant, demandez toujours le conseil de votre praticien avant de les utiliser.

– Reprise des activités professionnelles : chaque cas est différent, bien que la plupart des patientes puissent être capables de retourner au travail 1 à 2 semaines suivant l’intervention.

– Les exercices physiques légers peuvent être repris dans environ trois semaines, à condition que votre chirurgien donne son accord.

– N’augmentez pas votre pression artérielle : cela pourrait retarder la guérison et/ou provoquer des saignements, et donc vous ne devez faire aucun entraînement majeur pendant les 4 à 6 premières semaines.

– Le massage : votre chirurgien peut recommander un massage pour atténuer les cicatrices après la guérison des incisions.

– Les injections de stéroïdes : votre médecin vous les fournira si nécessaire pendant votre convalescence. Il peut vous prescrire ou recommander une crème stéroïde.

Obtenir un devis

10 conseils pour accélérer le temps de récupération de votre rhinoplastie

Lorsque vous avez patiemment attendu le jour de votre rhinoplastie, il peut être frustrant de savoir qu’il faudra encore quelques semaines avant que vous puissiez montrer votre nouvelle esthétique faciale.

Une fois la procédure de rhinoplastie terminée, les patients doivent suivre le processus de récupération pour laisser le temps au nez et aux tissus environnants de guérir.

Chronologie de la récupération d’une rhinoplastie

Bien entendu, le délai de rétablissement d’une rhinoplastie varie d’une personne à l’autre et selon le degré de l’opération effectuée ; des changements plus radicaux faisant appel à des techniques avancées nécessitent un temps d’arrêt plus long qu’une retouche minimale, par exemple. Mais, en général, pour les changements de pont, il faut six semaines pour que les gonflements et les ecchymoses disparaissent et que les résultats paraissent naturels. Pour l’amélioration cosmétique de la pointe nasale, le gonflement et l’œdème persistent plus longtemps que le pont, mais la pointe nasale apparaît souvent agréable en 6 à 12 semaines, mais le résultat final de la pointe et de l’amélioration globale du visage et du nez peut prendre de 12 à 18 mois.

retablissement-d-une-rhinoplastie

Conseils pour accélérer le temps de récupération après une rhinoplastie

Le délai de rétablissement d’une rhinoplastie est long, alors que pouvez-vous faire pour l’accélérer ?

1) Écoutez votre médecin
Après l’intervention, votre chirurgien vous fournira un plan détaillé et des instructions post-opératoires sur les médicaments à prendre et les activités à éviter. Il est important que les patients suivent attentivement ces conseils.

2) Gardez la tête élevée
Au cours de ces 1 à 3 premières semaines, le fait de garder la tête élevée pendant le sommeil peut limiter les ecchymoses et les gonflements supplémentaires. Dormez avec la tête surélevée pendant six semaines après l’intervention pour accélérer votre rétablissement.

3) Utilisez une compresse froide
Dans les jours qui suivent l’intervention, appliquez une compresse froide sur le gonflement. Appliquez la compresse sur les joues et non sur le nez lui-même – cela peut déplacer par inadvertance les os et le cartilage.

4) Prenez beaucoup de repos
Comme toujours, le repos est un élément essentiel du rétablissement. Dormez suffisamment la nuit et demandez de l’aide pour les tâches et les travaux quotidiens. Cela permet de s’assurer que toute l’énergie de votre corps est utilisée pour se soigner.

5) Une alimentation saine
Une alimentation saine et équilibrée est toujours un plus pour notre santé, et un régime alimentaire rempli de protéines et de vitamines est essentiel pour donner à votre corps les nutriments dont il a besoin pour guérir.

retablissement-rhinoplastie

6) Évitez les exercices
Le nez est extrêmement fragile après l’opération, c’est pourquoi un exercice rigoureux n’est recommandé qu’après six semaines. Attendez d’avoir le feu vert pour reprendre et reprenez ensuite votre programme d’entraînement.

7) Ne vous mouchez pas
Après une rhinoplastie, les patients souffrent de congestion nasale pendant quelques semaines (causée par un gonflement des tissus). Les patients doivent résister au souffle du nez pour ne pas perturber la guérison et, comme pour les éternuements, il est conseillé aux patients d’éternuer par la bouche pour protéger les fragiles voies nasales.

8) Éviter la lumière du soleil
Une exposition prolongée au soleil est toujours déconseillée, mais après une opération du nez, c’est particulièrement important. Trop de soleil peut entraîner un assombrissement des cicatrices et une augmentation des gonflements.

9) Ne portez pas de lunettes
Tout ce qui exerce une pression sur votre nez peut provoquer des ecchymoses et des gonflements supplémentaires, y compris vos lunettes. Passez à des lentilles de contact si possible et, sinon, n’utilisez vos montures les plus légères qu’en cas de nécessité.

10) Interdiction de fumer après l’opération
Il faut arrêter de fumer deux semaines avant l’intervention de rhinoplastie et deux semaines après. La nicotine limite la circulation sanguine, ce qui entrave la récupération de votre corps et augmente le risque de complications.

Obtenir un devis

Maigrir avant une abdominoplastie

Perte de poids avant la plastie abdominale : Comme vous le savez probablement déjà, les meilleurs candidats à la chirurgie plastique sont les personnes qui sont proches de leur poids idéal. Cela s’applique tout particulièrement à la plastie abdominale, une procédure de chirurgie plastique qui permet de retirer le surplus de graisse et de peau du ventre et de resserrer les muscles abdominaux pour un ventre plus athlétique.

Cela place les patients potentiels qui subissent une plastie abdominale devant un dilemme intéressant : combien de poids précis doit-on perdre avant de subir une telle intervention ? La réponse est un peu plus compliquée qu’on ne le pense.

Pourquoi même perdre du poids ?

Là encore, les meilleurs candidats à la chirurgie plastique sont les personnes qui sont proches de leur poids « idéal » et qui souhaitent sculpter leur corps pour lui donner une forme plus tonique et plus galbée. De nombreuses procédures comme la liposuccion et la plastie abdominale sont là pour éliminer les défauts corporels disgracieux, il ne s’agit donc pas seulement de procédures de perte de poids rapide.

En outre, certaines études médicales récentes ont montré que le surpoids et l’obésité augmentent les risques d’effets secondaires et de complications après une chirurgie esthétique et reconstructive.

Bien que de nombreuses procédures de chirurgie plastique soient extrêmement efficaces et durables, leurs résultats peuvent être réellement affectés, voire inversés, par la prise de poids. C’est pourquoi de nombreux chirurgiens recommandent d’atteindre un poids « idéal » et d’y rester en suivant un régime alimentaire et en faisant de l’exercice. Cependant, il n’est pas non plus recommandé de perdre beaucoup de poids après l’opération ; cela peut inverser le resserrement de la peau du ventre et vous laisser avec une peau lâche.

maigrir-avant-abdominoplastie

Il n’y a pas de fourchette de poids définie

Il n’y a pas vraiment de chiffre magique que chaque personne puisse perdre pour être dans une fourchette sûre pour une plastie abdominale ; après tout, les gens ont des formes et des tailles différentes, et 20 livres sur une personne auront l’air très différent de 20 livres sur une autre personne.

La mauvaise nouvelle est qu’il n’y a pas non plus de « signe » physique qui alertera une personne si elle a atteint son poids idéal. La plupart des gens tenteront d’atteindre un poids idéal, sans savoir s’il s’agit en fait d’un poids sain ou raisonnable.

Les chirurgiens ne recommandent pas d’utiliser des régimes à la mode ou des pilules pour perdre autant de poids que possible ; une perte de poids importante par ces méthodes peut entraîner des fluctuations de poids, rendant encore plus difficile l’atteinte du poids idéal.

Alors, qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie que la plupart des gens ont une fourchette de poids « stable » qu’ils peuvent confortablement maintenir et conserver. C’est généralement le moment où votre processus de perte de poids ralentit progressivement ou atteint un plateau – c’est aussi le meilleur endroit dans votre régime d’amaigrissement pour vous faire replier le ventre.

Avec une alimentation saine et raisonnable et de l’exercice, une personne peut atteindre une fourchette de poids raisonnable, même si ce n’est pas son poids « idéal » ; lorsqu’une personne ne subit pas de fluctuations de poids, elle obtiendra les meilleurs résultats en matière de remise en forme du ventre.

Obtenir un devis

Se faire lifter les seins après une perte de poids

Améliorer votre santé en perdant une quantité importante de poids représente un engagement majeur. Mais le sentiment d’accomplissement après avoir perdu 50 ou 100 livres, voire plus, peut malheureusement être tempéré par les seins dégonflés et l’excès de peau qui subsistent.

Le lifting des seins, également appelé mastopexie, peut redonner à une femme sa forme, lui permettant de porter des vêtements qui mettent en valeur sa silhouette, et augmentant sa confiance en son corps. Mais perdre beaucoup de poids n’est que l’une des raisons pour lesquelles les femmes peuvent vouloir se faire opérer d’un lifting des seins. Les patientes qui ont eu des enfants peuvent également en bénéficier, tout comme les femmes dont les seins ont commencé à s’affaisser en vieillissant.

Dans ce billet, je fournis des informations destinées principalement aux patients qui ont perdu beaucoup de poids, soit par des changements de style de vie, soit par une chirurgie bariatrique. Voici quelques éléments à prendre en compte :

Vous n’êtes pas seule

Les statistiques montrent que la majorité des personnes qui perdent de 50 à 100 livres ou plus subissent une chirurgie plastique pour compléter leur transformation personnelle. Les recherches indiquent que 70 % ou plus des hommes et des femmes qui ont une perte de poids massive pratiquent une forme ou une autre de chirurgie plastique. Le lifting des seins et le lifting des seins combiné à une augmentation mammaire sont parmi les choix les plus populaires chez les femmes.

lifting-seins-apres-perte-de-poids

L’âge joue un rôle

La peau perd de son élasticité en vieillissant. Les patients dans la vingtaine et la trentaine peuvent constater que leur peau s’adapte mieux aux nouveaux contours de leur corps après la perte de poids que les patients plus âgés. Comme la peau perd de son élasticité, elle ne peut pas « se remettre en place » aussi bien, de sorte qu’elle s’affaisse après avoir perdu du poids.

Atteignez votre poids cible

Comme la chirurgie plastique pratiquée après une perte de poids massive permet d’éliminer l’excès de peau, il est important que les patients atteignent ou approchent le poids qu’ils souhaitent maintenir avant de subir l’intervention. Les patients qui continuent à perdre du poids peuvent voir les avantages des opérations compromis. La plupart des chirurgiens plastiques souhaitent que les patients qui ont perdu beaucoup de poids maintiennent leur nouveau poids pendant environ six mois avant de programmer des interventions de remodelage du corps.

Vous pourriez avoir besoin d’une augmentation

Un lifting des seins permet d’élever les seins et les mamelons dans une position plus jeune, de retirer l’excès de peau et d’améliorer toute asymétrie existante. Mais il ne peut pas restaurer le volume qui est souvent perdu lorsque les patients perdent beaucoup de poids. La combinaison d’implants mammaires et d’un lifting des seins est une approche courante pour les femmes qui souhaitent avoir les seins plus volumineux qu’elles avaient avant de perdre du poids.

Pour avoir une bonne idée sur le prix et les résultats que vous pouvez espérer après un lifting des seins, je vous encourage à demander un devis gratuit.

Obtenir un devis

Corriger un menton fuyant sans chirurgie

Le menton joue un rôle majeur dans la symétrie et l’équilibre du visage. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui a, naturellement, un menton dont la forme et la projection sont en harmonie avec les deux autres éléments-clés du profil : les lèvres et le nez.

Par conséquent, avoir un menton trop reculé (rétrogénie) est généralement considéré comme un défaut du visage, car cela laisse la structure du visage asymétrique et déséquilibrée.

Ce défaut esthétique constitue, pour de nombreuses personnes qui ont un menton fuyant, une réelle gêne esthétique qu’elles n’arrivent souvent pas à exprimer.correction-menton-fuyant

Certaines, parmi elles, optent pour une chirurgie esthétique afin de se faire insérer un implant du menton. D’autres, par contre, ne veulent pas passer sous le bistouri pour des raisons personnelles, et donc ces dernières apprennent à vivre avec ce mal-être.

 

La bonne nouvelle est qu’il existe des traitements non-chirurgicaux pouvant vous aider à augmenter la projection du menton, et ainsi avoir un profil du visage impeccable.

Ainsi, si vous faites partie de la deuxième catégorie, cet article va assurément vous aider à corriger un menton fuyant sans chirurgie grâce aux méthodes de la médecine esthétique.

Augmenter la projection du menton sans chirurgie : qu’est-ce que c’est ?

Le traitement du menton fuyant sans chirurgie se fait en utilisant les produits de comblement cutané.

Nous proposons une correction du menton trop reculé avec des produits de comblement dermique tels que les injections de l’acide hyaluronique.

Comme pour les interventions chirurgicales, une consultation est nécessaire avant de procéder aux injections du produit, car le médecin doit évaluer votre cas afin de déterminer si vous n’avez aucune contre-indication.

Puis, le praticien peut appliquer une crème anesthésiante avant d’injecter le produit de comblement dans la zone concernée.

Après la séance d’injections, vous pouvez éprouver des effets secondaires mineurs, notamment des rougeurs, des ecchymoses, … qui disparaîtront après quelques jours.corriger-un-menton-fuyant-sans-chirurgie

Quels sont les avantages des produits de comblement ?

L’utilisation de l’acide hyaluronique ou autres produits de comblement cutané, pour améliorer la forme et la projection du menton, est une alternative fantastique aux implants mentonniers.

Et cette technique est rapide, abordable et réversible. Passer sous le bistouri est une perspective effrayante pour beaucoup, et la peur de la douleur et du temps de récupération fait à ce que plusieurs personnes abandonnent l’idée de changer l’apparence du menton fuyant.

Il y a de nombreux avantages à opter pour la correction du menton fuyant par produits de comblement, parmi lesquels :

  1. Solution indolore : nous effectuons des injections simples et la peau est d’abord engourdie avec une crème anesthésiante.
  2. Temps de récupération minimal : il n’y a pas de temps d’arrêt pour les produits de comblement cutané. Cependant, certains patients peuvent remarquer de légères ecchymoses, rougeurs ou gonflements.
  3. Technique réversible : c’est attrayant pour ceux qui reçoivent le traitement pour la première fois.
  4. Le résultat du traitement dure en moyenne 12 mois ou plus.

Avoir un joli visage : équilibre et harmonie

Le comblement du menton par injections volumatrices d’acide hyaluronique permet d’obtenir un visage équilibré et harmonieux.

Ce produit de comblement résorbable, une fois injecté, reste en place sans bouger, ce qui élimine le risque lié aux implants.

Non seulement les résultats sont spectaculaires, mais aussi le traitement coûte beaucoup moins cher que la chirurgie esthétique.

Obtenir un devis

Comment fonctionne la liposuccion des jambes ?

Beaucoup de gens ne sont pas satisfaits de quelque chose qui concerne leur corps. Il existe des problèmes typiques qui peuvent être vraiment frustrants. Les abdominaux, le haut des bras et les cuisses peuvent être un défi à relever. Les sorties à la salle de sport et le remplacement des biscuits par des salades peuvent ne pas suffire. Cela est particulièrement vrai si vous avez perdu beaucoup de poids et que vous constatez que la graisse peut encore s’accrocher à certaines parties du corps. Que vous ayez perdu du poids ou que vous soyez simplement aux prises avec un excès de graisse dans une certaine partie de votre corps, la liposuccion pourrait être la bonne solution pour vous. Si vos jambes sont le problème, cette procédure populaire pourrait vous aider.

Regard sur la liposuccion des jambes

Quel que soit l’endroit où vous subissez une liposuccion, le processus est le même. La graisse est enlevée avec habileté en utilisant des techniques spécialisées. La procédure peut vous aider à éliminer les dépôts de graisse sur vos cuisses et vos mollets. Si vous avez votre poids sous contrôle, mais que vous ne supportez pas la graisse sur vos jambes, la liposuccion peut faire l’affaire.

liposuccion-jambes

La liposuccion est-elle le bon choix pour vous ?

Pensez à une liposuccion pour vos jambes lorsque vous n’avez pas réussi à les réduire par vous-même. La liposuccion des jambes ne doit être envisagée qu’après avoir essayé de modifier la forme de vos jambes avec un régime alimentaire et un programme de remise en forme qui n’ont pas donné de résultats efficaces.

Préparez-vous à une transformation

Lorsque vous choisissez la liposuccion pour vos jambes, vous pouvez enfin réduire vos cuisses et/ou vos mollets pour avoir ces jambes plus fines dont vous avez toujours rêvé. Les jambes peuvent être vraiment difficiles. Vous pouvez faire trop d’exercice et les renforcer avec des muscles. Parfois, les exercices pour les jambes ne permettent tout simplement pas d’obtenir des jambes à la taille qui vous rend heureux. Si vous avez seulement besoin d’éliminer des dépôts de graisse, la liposuccion peut vous aider.

Obtenir un devis

La génioplastie que ce que c’est, comment se passe l’opération ?

Il existe bel et bien des mentons disgracieux. Des mentons qu’on cache pour leurs formes : fuyants, saillants ou en galoche, protubérants, trop avancés, inexistants parfois. C’est invivable c’est sûr. Mais c’est un complexe que la génioplastie permet de surmonter.

C’est quoi la génioplastie ?

Simplement c’est une intervention de chirurgie qui a pour but de modifier ou de corriger la forme du menton afin de rétablir l’équilibre et l’harmonie du visage de face ou de profil. Mais pour en bénéficier, il faut attendre la fin de la croissance de la structure osseuse du visage. Donc, à partir de 17 ans.

chirurgie du menton

Comment se passe une opération de génioplastie ?

Pour un menton en progénie, en galoche ou saillant simplement, le chirurgien va soit, raboter l’os inférieur de la mandibule pour diminuer la projection du menton. Soit, il pratiquera une ostéotomie, c’est-à-dire qu’il va sectionner l’os en excès et reculer le menton en le fixant à l’aide de plaquettes ou de vis.

Mais si l’intervention se fait sur un menton en rétrogénie, c’est-à-dire qu’il est fuyant, il aura le choix entre 3 techniques existantes. Soit, il procèdera par la pose d’un implant, soit il fera recours à la technique d’ostéotomie cette fois-ci pour avancer le menton, soit enfin, il peut faire recours à une greffe osseuse, laquelle est prélevée sur la bosse du nez du menton, sur le crâne, etc., pour restructurer le menton.

Autre chose avant de vous lancer à une génioplastie?

C’est une intervention peu douloureuse. Déjà qu’elle est pratiquée sous anesthésie générale. Elle dure en moyenne 1h. Pour vous empêcher d’acquiescer du menton, il vous est installé un pansement de contention pour 5 jours. Des conseils pour le suivi post-opératoire vous sont fournis par votre médecin. Par exemple éviter les aliments chauds. Après une semaine, vous pouvez sortir de chez vous. Cette chirurgie correction du menton peut être associée à d’autres interventions telles que, une rhinoplastie ou un lipofilling visage pour plus de résultats.

Obtenir un devis