Comment savoir si vous êtes prêt pour la chirurgie plastique

Vous vous demandez si vous êtes un bon candidat pour la chirurgie esthétique ? Le choix ne doit être fait qu’après vous êtes renseigné sur les types de chirurgie esthétique disponibles et sur ce que vous pouvez raisonnablement attendre. Commencez par examiner les cinq questions importantes suivantes. Cela vous aidera à rassembler tous les faits sur la chirurgie plastique dont vous avez besoin pour vous guider vers la décision la plus saine.

etes-vous-pret-pour-la chirurgie-esthetique

VOS ATTENTES EN MATIÈRE DE CHIRURGIE PLASTIQUE SONT-ELLES SAINES ?

Il n’est jamais sain de se faire opérer si vous recherchez la perfection ou si vous pensez que la chirurgie va changer radicalement votre vie. Les changements physiques peuvent vous donner temporairement l’impression d’être au sommet du monde, mais la satisfaction durable est une question de perspective.

Dans cette optique, prenez le temps de faire l’inventaire de toutes les raisons pour lesquelles vous souhaitez subir une opération de chirurgie esthétique et d’analyser si ces raisons sont ou non destinées à satisfaire les autres et/ou à répondre à des attentes irréalistes. Si vous comprenez que la chirurgie esthétique inspirera l’amélioration – et non la perfection – alors vos attentes en matière de chirurgie esthétique sont saines.

EST-CE LE BON MOMENT POUR LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ?

Quelle que soit la taille de l’intervention, elle aura inévitablement un grand effet sur votre vie, et vous devez vous assurer que vous êtes prêt pour cette intervention. Le choix du moment est primordial. Demandez-vous si vous êtes en plein changement de vie. Votre situation actuelle est-elle stressante ou relativement équilibrée ? Disposez-vous des ressources personnelles et financières nécessaires pour faire face à une intervention chirurgicale ?

Le temps de récupération, les dépenses et l’aide supplémentaire dont vous aurez besoin pour traverser cette transition passionnante mais difficile sont considérables. Si vous avez une bonne maîtrise de vos engagements et obligations à venir, vous êtes alors prêt à relever les défis qui accompagnent la chirurgie esthétique.

se-faire-operer

CONNAISSEZ-VOUS LES QUALIFICATIONS ET LES TITRES DE VOTRE CHIRURGIEN ESTHÉTIQUE ?

Nous avons tous été témoins de cauchemars de la chirurgie esthétique, et derrière chacun d’entre eux se cache un chirurgien. Avant de vous engager, assurez-vous de faire des recherches et de consulter plusieurs chirurgiens qui connaissent bien la procédure que vous envisagez. La plupart des médecins ne prennent pas le rejet personnellement et comprennent finalement qu’il ne s’agit que d’une partie du processus. La plupart des médecins offrent des consultations gratuites à leurs clients potentiels, il est donc presque toujours abordable de prendre votre temps et de rechercher vos options.

Bien qu’il soit tentant d’aller avec le premier médecin que vous consultez, n’oubliez pas que vous avez besoin de réponses à de nombreuses questions avant de choisir un chirurgien. Les suivantes sont les plus essentielles :

Quelles sont leurs qualifications ?
Ont-ils des avis positifs ?
Combien de fois ont-ils pratiqué l’opération que vous envisagez ?
Ont-ils des photos avant-après à vous montrer ?

CONNAISSEZ-VOUS LES RISQUES DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE ?

La chirurgie est toujours risquée, quelle que soit la taille de l’intervention. Tout peut arriver, des complications aux accidents les plus fous. Bien que chaque patient et chaque expérience de la chirurgie plastique soient différents, toutes les procédures présentent un certain risque de complication.

Rien de tout cela n’est censé vous dissuader de choisir la chirurgie esthétique ; c’est juste un fait qu’il faut toujours prendre en compte au cours de ce processus. Discutez des risques potentiels et courants de votre chirurgie avec le médecin que vous avez choisi. La plupart des médecins calmeront vos inquiétudes avec leurs statistiques de réussite, ce qui est extrêmement réconfortant au cours du processus de décision.

De plus, il est sage de comprendre également le temps de récupération que vous prévoyez. Vous voudrez vous assurer que vous disposez des bonnes ressources le moment venu.

chirurgie-plastique

QUAND DOIS-JE M’ATTENDRE À VOIR DES RÉSULTATS ?

Des résultats durables prennent du temps. Lorsque vous quitterez l’hôpital, vous serez probablement bouffi, meurtri, épuisé et en voie de guérison. N’oubliez pas que les résultats prennent du temps à se révéler.

Demandez à votre médecin quand vous devriez vous attendre à voir les véritables résultats de votre opération. Des rendez-vous de suivi vous aideront, vous et votre chirurgien, à évaluer vos progrès au fil du temps. Alignez vos attentes sur la réalité de la guérison, et vous serez beaucoup plus heureux des progrès que vous constaterez chaque semaine dans le processus de guérison.

À quoi s’attendre avant et après votre rhinoplastie

La plupart des gens veulent se faire refaire le nez pour que celui-ci soit plus symétrique et proportionnel au reste des traits de leur visage. Mais avez-vous réalisé que la rhinoplastie peut également améliorer votre respiration ?

Vous n’aimez peut-être pas la taille ou la forme de votre nez, mais si vous avez une déviation de la cloison nasale qui entraîne une obstruction partielle ou totale des voies respiratoires, une rhinoplastie peut également aider à corriger ce problème. Ces défauts structurels internes sont le résultat d’une hérédité ou d’une blessure.

Une rhinoplastie peut non seulement améliorer votre apparence, mais aussi vous aider à respirer facilement, par exemple, ce qui vous permet de mieux dormir. En d’autres termes, lorsque votre nez est mieux aligné, il fonctionne mieux.

avant apres rhinoplastie

Consultation avant une rhinoplastie

Comme une rhinoplastie est une intervention très personnalisée, votre médecin commence par une consultation approfondie au cours de laquelle vous discutez de vos objectifs concernant l’apparence et la fonction de votre nez. Votre médecin peut vous montrer des images avant et après l’intervention de révision du nez ou des images numériques de ce à quoi votre nez ressemblera après l’opération.

La rhinoplastie peut résoudre plus d’un problème à la fois, y compris certains des problèmes nasaux les plus courants, tels que

-la taille du nez par rapport aux caractéristiques du visage
-Une large arête nasale
-Un large nez
-Grandes narines
-Asymétrie nasale
-Un bout de nez bulbeux ou tombant
-Déviation du septum
-Dommages dus à des blessures

Votre chirurgien plasticien vous parle également de vos antécédents médicaux lors de votre consultation, y compris des médicaments que vous prenez, des opérations passées, de vos problèmes de santé actuels et si vous êtes fumeur. Le tabagisme peut entraver la capacité de votre corps à guérir après une intervention chirurgicale.

En outre, les adolescents doivent généralement avoir au moins 15 ans pour les filles et au moins 17 ans pour les garçons afin de s’assurer que leur nez a cessé de grandir et a atteint sa pleine maturité.

À tout âge, vous devez avoir des attentes réalistes quant au résultat de votre rhinoplastie. Si l’opération peut certainement renforcer votre confiance en soi et aider votre visage à paraître plus proportionné dans l’ensemble, la rhinoplastie n’est pas une solution magique qui résout les problèmes d’image corporelle plus profonds.

avant apres rhinoplastie

L’intervention chirurgicale

Votre médecin peut recommander une rhinoplastie fermée ou une rhinoplastie ouverte. La rhinoplastie fermée signifie que les incisions se trouvent à l’intérieur de votre nez. La rhinoplastie ouverte signifie qu’en plus des incisions intérieures, vous avez également une incision à travers la columelle – le tissu situé entre vos narines.

La rhinoplastie ouverte donne à votre chirurgien un meilleur accès pour effectuer des changements dans votre nez, comme l’enlèvement ou le repositionnement de cartilage.

L’opération de rhinoplastie peut durer de 1 à 3 heures, et il s’agit généralement d’une procédure ambulatoire. Vous êtes sous anesthésie pendant l’opération, ce qui vous évite toute douleur ; vous êtes endormi et à l’aise tout le temps.

Rétablissement après une rhinoplastie

Lorsque vous vous réveillez après une rhinoplastie, votre nez est couvert d’ecchymoses et gonflé. La plupart des gens ressentent ces symptômes comme une gêne légère à modérée. Souvent, vous pouvez prendre des analgésiques en vente libre pour gérer votre douleur. Notre équipe vous explique quels médicaments peuvent vous aider à rester à l’aise dans les premiers jours suivant votre rhinoplastie.

Vous pouvez également avoir des ecchymoses sous les yeux, il est donc conseillé de prévoir de rester à la maison et de vous reposer pendant au moins quelques jours après l’opération. Vous aurez probablement des attelles dans le nez et des pansements à l’extérieur du nez pendant votre convalescence. Vous devez éviter toute activité intense – comme le jogging, la natation ou le port de charges lourdes – pendant quelques semaines pour donner à votre nez le temps de guérir.

Il faut également tenir compte du fait que vous ne pourrez peut-être pas porter vos lunettes immédiatement après l’opération et dans les jours qui suivent. Nous vous conseillons de le faire lorsque cela est possible ; en attendant, vous pouvez porter des lentilles de contact si vous en avez.

Tout ce qui exerce une pression sur votre nez pourrait nuire à la guérison et à la nouvelle forme de votre nez. Bien que le gonflement se résorbe quelques semaines après l’opération, il peut s’écouler jusqu’à un an avant que la nouvelle forme et les contours de votre nez ne se définissent pleinement.

Obtenir un devis

 

3 conseils pour améliorer des paupières trop larges sans chirurgie

La peau relâchée des paupières peut entraîner des complications émotionnelles, sociales et physiques. Si vous êtes confronté à des paupières bouffies, il existe des opérations pour renforcer la peau autour de vos yeux. Certains remèdes naturels amélioreront temporairement l’apparence de la paupière mais ne seront pas un remède permanent.

9 Causes des paupières gonflées

Les paupières bouffies sont le plus souvent causées par le vieillissement de la peau. En vieillissant, votre corps produit moins de collagène et perd de son élasticité. Cela affaiblit le tissu cutané, le rendant incapable de supporter le poids de la peau des paupières.

Outre le vieillissement, d’autres facteurs contribuent au relâchement des paupières :

-Le tabagisme
-Le manque de sommeil
-Exposition excessive au soleil
-Dysfonctionnement de la thyroïde
-Blessure au visage ou aux yeux
-Le stress oxydatif
-Allergies
-Maladie des sinus
Pour éviter d’avoir les paupières bouffies, gardez votre peau bien hydratée en buvant beaucoup d’eau, hydratez vos paupières et appliquez toujours un écran solaire, même par temps nuageux.

ameliorer-les-paupieres

3 façons de traiter les poches

Si vous avez les paupières bouffies, il existe plusieurs remèdes naturels que vous pouvez essayer. Il s’agit notamment de l’application de tranches de concombre, de sachets de camomille et de la charge de raisins.

1) Appliquer des tranches de concombre

Le concombre contient des acides ascorbique et caféique, qui réduisent tous deux le relâchement des paupières. Ils diminuent l’inflammation et resserrent naturellement la peau. Les tranches de concombre contribuent à donner à votre peau un aspect sain, lisse et plus lumineux qu’auparavant.

Posez deux tranches de concombre réfrigérées sur vos yeux. Laissez les concombres reposer pendant 20 minutes avant de les retirer. Ensuite, lavez votre visage à l’eau froide.

2) Mangez plus de raisins

Les raisins sont pleins de resvératrol, un élément naturel qui ralentit le vieillissement des cellules. Manger plus de raisin aide la peau à rester jeune, prévient les ridules et diminue l’affaissement des paupières.

Mangez un bol de raisin par jour. Vous pouvez également appliquer du jus de raisin directement sur votre peau, bien que cela puisse être très collant. Heureusement, les raisins sont délicieux, donc en manger plus ne devrait pas être un problème.

3) Utilisez des sachets de camomille

La camomille est naturellement anti-inflammatoire, elle est donc idéale pour les paupières bouffies et aide à renforcer votre peau. Pour réduire les paupières gonflées et affaissées, appliquez des sachets de camomille sur vos paupières.

Faites d’abord infuser deux sachets de thé dans de l’eau chaude. Laissez-les refroidir dans votre réfrigérateur pendant 15 à 30 minutes. Une fois refroidis, placez les sachets de thé sur vos yeux pendant 30 minutes.

Retirez les sachets de thé et laissez-les reposer les yeux fermés pendant 25 minutes supplémentaires. Les propriétés anti-inflammatoires du thé réduisent les gonflements, les bouffissures et renforcent la peau autour de vos yeux.

Se sentir mieux et avoir meilleure mine

Votre peau est le plus grand organe de votre corps, alors prenez-en soin. De bonnes habitudes de soins et un mode de vie sain permettront à votre peau de rester jeune et belle.

Si les remèdes naturels ne font pas l’affaire, la chirurgie esthétique peut réparer les paupières décollées. En savoir plus sur les procédures disponibles.

Obtenir un devis

Dormir en toute sécurité et en bonne santé après une rhinoplastie

Félicitations, vous avez réussi votre rhinoplastie ! Bien que vous puissiez vous attendre à vous sentir presque comme avant dans la première semaine de votre rétablissement, il est normal que vous ressentiez un peu d’inconfort et de grognement immédiatement après l’opération.

De plus, le fait d’avoir un plâtre sur le nez ainsi qu’une certaine sensibilité et un gonflement des joues et du pourtour des yeux peuvent rendre le « sommeil de bébé » un peu problématique, mais les conseils et astuces suivants peuvent vous aider à obtenir les « zzzs » dont vous avez besoin pour faciliter le processus de guérison.

comment-dormir-apres-rhinoplastie

Soyez prêt avant une opération rhinoplastie

Avant votre opération rhinoplastie, composez votre lit avec des oreillers supplémentaires et confortables que vous pouvez utiliser pour soutenir légèrement votre tête pendant votre sommeil. Cette légère élévation contribuera grandement à réduire l’enflure. Et moins de gonflement, bien sûr, signifie moins d’inconfort.

Remplir les ordonnances

Votre chirurgien vous prescrira probablement des analgésiques et/ou des antibiotiques à prendre pendant votre convalescence ; vous devez les prendre avant votre intervention, car vous devrez les avoir à portée de main immédiatement après votre opération. Suivez attentivement les instructions figurant sur les étiquettes ; elles peuvent contribuer à atténuer une partie de l’inconfort que vous ressentez et à faciliter votre sommeil.

évitez le caféine après une rhinoplastie

Boire du café peut être un élément non perturbateur de votre routine quotidienne normale mais, après une opération rhinoplastie, cela peut vraiment vous empêcher d’obtenir le repos dont vous avez besoin pour bien guérir et récupérer – en particulier si/quand combiné avec des médicaments anti-douleur/antibiotiques que votre chirurgien peut vous prescrire. En revanche, une tasse de menthe poivrée ou d’un autre thé à base de plantes sans caféine le soir avant d’aller au lit peut vous aider à vous endormir plus facilement.

Ne vous stressez pas

Si vous êtes habituellement un esprit libre dans votre sommeil, il peut être difficile de vous empêcher de vous retourner une fois que vous avez fait la sieste. Un petit rappel mental avant de vous arrêter pour la nuit pourrait vous aider à rester immobile et sur le dos pendant votre sommeil. Mais ne soyez pas trop stressé à l’idée de vous rouler – le plâtre est là pour protéger votre nez, et vous vous réveillerez probablement si vous parvenez à vous retourner sur le ventre.

Dormir seul après une rhinoplastie

Si vous dormez normalement avec un partenaire – ou même un animal de compagnie – la rhinoplastie peut être l’occasion idéale de le mettre au lit pendant une semaine ! N’oubliez pas qu’il est important de ne pas vous cogner le nez contre quoi que ce soit au début de la convalescence et, si votre compagnon de lit habituel est un branleur, il peut avoir besoin de frapper le canapé pendant quelques jours pendant que vous vous reposez. Ce n’est pas nécessaire, et certainement pas pour tout le monde, mais c’est certainement une bonne excuse pour avoir tout le lit pour soi.

Obtenir un devis

Les principales raisons pour lesquelles les femmes font un lifting des seins

Avec le reste du corps, les seins d’une femme peuvent subir des changements en raison du temps, de la gravité et d’autres facteurs. Il n’est pas rare que la peau sur et autour des seins s’affaisse, ou que les seins tombent. Le volume des seins peut également s’épuiser, ce qui en modifie la forme. Le lifting des seins permet d’aborder et de corriger ces problèmes et d’autres problèmes esthétiques afin de redonner aux seins une forme et une position d’apparence jeune et joyeuse.

lifting-seins

Qu’est-ce qu’un lifting des seins ?

L’un des objectifs d’un lifting des seins est de créer une poitrine qui a l’air plus jeune. Lors d’un lifting, l’excès de peau est retiré et les tissus sous-jacents sont resserrés pour remodeler les seins et les amener dans une position plus dynamique. Les mamelons peuvent également être repositionnés pour que les seins apparaissent plus symétriques et naturels à leur nouvelle place sur le torse.

En général, la mastopexie peut être bénéfique lorsque la position du mamelon est inférieure à celle du pli naturel du sein. L’intervention peut également améliorer l’apparence des seins asymétriques qui ont pris une forme allongée, qui présentent un excès de peau lâche ou qui ont des mamelons pointant vers le bas.

Qui est candidat pour un lifting seins ?

Bien que le corps de chaque femme soit unique et vieillisse différemment, certains signes indiquent que les seins peuvent bénéficier d’une intervention de lifting. Il s’agit notamment des éléments suivants :

-Peau excessivement relâchée sur les seins.

-Des mamelons situés au niveau ou en dessous du pli naturel des seins.

-Des seins qui manquent de leur fermeté antérieure et ont perdu du volume dans la partie supérieure.

-Des seins de forme irrégulière.

-Des seins de forme pendante.

-La majeure partie du tissu mammaire s’est déplacée vers le bas.

En général, les femmes qui sont en bonne santé physique et qui ont des seins de petite ou moyenne taille sont des candidates idéales pour un lifting mammaire. Les seins plus volumineux ne réagissent généralement pas bien à l’intervention et les résultats peuvent ne pas être aussi durables.

Obtenir un devis

Comment avoir le ventre plat après une césarienne

Pendant les 9 mois de grossesse, l’accouchement et l’allaitement, le corps de la femme subit beaucoup de transformations pouvant impacter négativement sa poitrine, sa région abdominale, etc.

Une fois accouchée, les changements deviennent apparents et gênants, poussant la  femme à rechercher des solutions pouvant l’aider à retrouver son contour corporel d’avant grossesse. Malheureusement, se débarrasser des kilos excédentaires et raffermir le ventre peuvent s’avérer difficiles, particulièrement après une césarienne.

La césarienne est une intervention chirurgicale majeure. Elle consiste à extraire le bébé par la paroi abdominale et utérine. Les femmes césarisées se retrouvent souvent avec une poche de peau en trop au-dessus de leur cicatrice, donnant un aspect inesthétique à la silhouette.

Comme tout le monde guérit différemment, on ne peut pas prédire si cette cicatrice profonde laissée par l’opération se développera ou non et, si c’est le cas, si elle s’estompera naturellement.

Alors que le régime alimentaire et les exercices physiques peuvent aider les femmes à perdre le surplus graisseux après la grossesse, un mode de vie sain ne peut pas faire disparaître une cicatrice et un renflement abdominal dû à une césarienne.

Les femmes ayant subi un accouchement par césarienne peuvent se sentir découragées lorsque la cicatrice est proéminente, rendant plus difficile la satisfaction de leur attente esthétique, qui n’est rien d’autre qu’avoir un ventre plat, malgré tous les efforts engagés.

ventre-plat-apres-une-cesarienne

Quelle solution à avoir après une césarienne

La bonne nouvelle est que, si ce problème persiste, l’intervention chirurgicale est généralement la seule solution efficace. Nos chirurgiens esthétiques expérimentés aident les femmes à remédier à une variété de problèmes entraînés par la grossesse en leur recommandant de subir un Mommy Makeover, un plan de traitement qui combine plusieurs actes chirurgicaux pour obtenir une silhouette affinée d’avant grossesse.

La chirurgie abdominale (ou abdominoplastie) en particulier, est l’une des opérations les plus couramment effectuées dans le cadre d’un Mommy Makeover. En effet, le ventre a tendance à souffrir d’un excès cutané après la grossesse, ce qui peut être résolu par cette chirurgie esthétique de la silhouette. Les muscles abdominaux séparés, qui conduisent à un autre type de bourrelet du ventre post-partum, sont également corrigés au cours de cette intervention.

Pour les femmes qui n’ont pas accouché par voie basse, une plastie du ventre peut éliminer la peau qui pend au-dessus de la cicatrice, ainsi que resserrer et lisser la région abdominale. Il faut toutefois attendre au moins 6 mois après l’accouchement pour envisager cette technique chirurgicale de remodelage du ventre.

Gardez à l’esprit qu’une abdominoplastie implique ses propres incisions et cicatrices postopératoires. Bien que ses cicatrices aient tendance à être plus longues que la cicatrice d’une césarienne, elles sont également plus minces. Quel que soit ce que peut être la période de récupération, nous vous disons avec certitude que les résultats d’une plastie abdominale sont spectaculaires.

Pour plus de détails sur la façon dont une abdominoplastie peut vous aider à réduire la cicatrice laissée par la césarienne, à traiter le surplus cutané, et donc à obtenir un ventre plat, n’hésitez pas de nous contacter via le formulaire en ligne.

Obtenir un devis

Les types de sutures en chirurgie esthétique

La suture chirurgicale remonte à des milliers d’années. Les archéologues ont découvert des preuves que la suture était un élément indélébile de la culture égyptienne, car elle était largement utilisée pour la préparation à l’enterrement des momies.

Bien que les matériaux, les types, les aspects et la qualité des sutures aient évolué et se soient considérablement améliorés avec le développement et les progrès de la science et de la technologie, la fonction essentielle des sutures reste la même. Les sutures sont utilisées pour fermer les incisions, les plaies, et pour réduire considérablement les risques de saignements excessifs et d’infections.

De nos jours, les sutures sont disponibles en différents types et sont souvent classées par type de matériaux utilisés, tailles et solidité.

types-de-sutures-en-chirurgie-esthetique

Quels sont les types de sutures ?

Les types de sutures en chirurgie esthétique couramment utilisées sont : les sutures résorbables et les sutures non résorbables. Les sutures non résorbables sont également appelées sutures permanentes. Les autres types de points de suture comprennent les fils multi-filaments (ou tressés) et les fils mono-filaments (non tressés), mais ils sont rarement utilisés en chirurgie plastique.

Le type de fils de suture que le chirurgien choisira pour fermer les incisions en  chirurgie esthétique dépendra d’un certain nombre de facteurs tels que le type d’intervention, l’emplacement, l’épaisseur et la qualité de votre peau, vos attentes esthétiques et les préférences de votre chirurgien.

Les sutures résorbables

Les sutures résorbables sont liquéfiées et absorbées par votre corps et varient en résistance et en durée d’absorption. Certaines des sutures peuvent se dissoudre rapidement tandis que d’autres se dissolvent progressivement sur une période de temps. Les sutures résorbables sont constituées de substances organiques, ce qui signifie que l’organisme peut les absorber sans aucun danger.

Celles-ci sont généralement réalisées sous la peau afin de faciliter leur dissolution. Votre médecin s’assurera qu’elles sont placées dans des zones qui ne nécessitent pas de résistance permanente. Le corps humain utilise des réactions inflammatoires pour faire dissoudre ce type de suture.

Les sutures non-résorbables

Les sutures non résorbables ou permanentes sont essentiellement des points de suture qui ne peuvent pas être dissouts ou absorbés par le corps. Ces sutures resteront définitivement dans votre corps ou seront retirées par votre chirurgien esthétique quelques temps après l’intervention.

Les sutures permanentes sont utilisées lorsqu’il s’agit des opérations de chirurgie esthétique plus invasives, car elles sont relativement plus solides. Les sutures non résorbables sont également moins réactives, moins inflammatoires et causent moins d’inconfort.

Pour fabriquer les sutures non résorbables, différents matériaux sont utilisés, notamment le nylon, le prolene, le fil métallique et le nurolon.

Dans la plupart des cas, la préférence de votre chirurgien déterminera le type de points de suture qui sera appliqué pour fermer vos incisions. Comme indiqué précédemment, les sutures résorbables et non résorbables sont les options populaires. Les sutures tressées et non tressées sont également résorbables, raison pour laquelle certains chirurgiens préfèrent les utiliser.

Obtenir un devis

Liposuccion sans anesthésie générale

La liposuccion est l’une des interventions de la chirurgie esthétique les plus pratiquées à travers le monde. Cette opération élimine l’excès de graisse sous-cutanée dans différentes régions du corps afin d’affiner la silhouette ou sculpter le contour corporel.

Les zones dans lesquelles la lipoaspiration est couramment réalisée sont : le cou, les bras, la poitrine masculine et féminine, l’abdomen, les poignées d’amour, le haut et le bas du dos, les cuisses intérieures/extérieures et les genoux.

L’anesthésie générale est très sûre certes, mais si une intervention peut être effectuée sous anesthésie locale, la marge de sécurité augmente encore plus. De plus, le coût de la liposuccion sous anesthésie locale est moindre par rapport à celui de la liposuccion sous anesthésie générale.

Si un patient a un niveau de douleur modéré à élevé, la liposuccion peut être réalisée sous anesthésie locale avec uniquement des médicaments oraux.

Si vous envisagez une chirurgie d’élimination des graisses corporelles localisées, la technique sous anesthésie locale est une solution sûre et efficace.

liposuccion-sous-anesthesie-locale

Que faut-il savoir sur l’anesthésie locale ?

Recevoir une anesthésie locale, lors d’une chirurgie esthétique de la silhouette, est un processus plus long, mais plus relaxant. Tout d’abord, un médicament de relaxation sera administré au patient environ 30 à 45 minutes avant l’opération.

Ensuite, une fois en salle d’opération, un fluide tumescent sera injecté dans la zone traitée pour éliminer la douleur et l’inconfort, ainsi que pour diminuer les ecchymoses et les gonflements pendant la phase de récupération.

Le traitement des graisses sous anesthésie locale dépend de la quantité de graisse ciblée pour le retrait de la zone spécifique. Si vous avez un excès de graisse dans diverses régions de votre corps, l’intervention prendra plus de temps, augmentant ainsi la probabilité que vous ayez besoin d’une anesthésie générale.

Néanmoins, vous devriez toujours demander d’abord à votre médecin, car ce n’est peut-être pas la meilleure option pour vous. Si vous avez un surplus de graisse localisé dans une zone pouvant être remodelée facilement, il est généralement sûr et préférable d’effectuer la liposuccion sans  anesthésie générale.

liposuccion-sans-anesthesie-generale

Quels sont les avantages de l’anesthésie locale ?

Voici quelques avantages de la lipoaspiration sous anesthésie locale :

  • Risque considérablement réduit par rapport à l’opération réalisée sous anesthésie générale.
  • Temps de récupération plus rapide
  • La solution vous fera économiser une partie de votre budget.

La plupart des patients choisissent une anesthésie locale plutôt qu’une anesthésie générale, car il y a moins de risque et une période de récupération plus rapide et plus confortable.

Si vous optez pour un traitement d’élimination des graisses plus agressif ou si vous souhaitez une liposuccion sur plusieurs parties de votre corps, l’anesthésie locale peut ne pas être une meilleure option.

Quelle que soit votre décision, consultez toujours un chirurgien expérimenté et qualifié avant de décider d’avoir recours à une opération d’aspiration des graisses. Si vous avez des doutes sur la manière dont votre corps gérera l’anesthésie, nous vous recommandons de rencontrer également un  médecin pour évaluer l’état général de votre santé et la capacité de votre corps à subir une intervention chirurgicale.

Obtenir un devis

Les conseils pour minimiser les cicatrices d’une réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale à visée esthétique et fonctionnelle. Elle est réalisée pour aider les femmes aux seins trop volumineux à retrouver un buste plus confortable et harmonieux.

Grâce à cette solution de la chirurgie esthétique de la poitrine, la femme peut améliorer la forme et la fermeté de ses seins, corriger l’asymétrie mammaire et réduire la taille des seins et des aréoles. Par conséquent, la patiente retrouvera une poitrine proportionnée lui permettant de se sentir plus confiante avec son style vestimentaire et de pratiquer des activités physiques plus facilement.

Bien que la réduction mammaire soit un acte chirurgical efficace pour améliorer l’esthétique des seins,  elle laisse des cicatrices, car, pendant l’opération, des incisions sont pratiquées. De ce fait, il est important que chaque patiente, souhaitant avoir recours à cette chirurgie des seins, de s’y préparer grâce aux conseils prodigués dans cet article.

Cicatrices de réduction mammaire : où seront-elles situées ?

La réduction des seins peut laisser, en fonction de l’importance de la peau excédentaire nécessitant d’être éliminée, deux types de cicatrice : la cicatrice verticale et la cicatrice en T inversé (ou « ancre marine »).

  • Lorsque le surplus du tissu mammaire est important, trois cicatrices formant un T inversé sont laissées : une cicatrice péri-aréolaire (au pourtour de l’aréole), une cicatrice verticale (entre l’aréole et le sillon sous mammaire) et une cicatrice horizontale (au niveau du sillon sous mammaire).
  • En cas d’un excès tissulaire modéré, seule une cicatrice verticale, située entre l’aréole et le sillon sous mammaire, est nécessaire.

Certaines cicatrices de réduction mammaire sont inévitables. Après la chirurgie des seins, les feedbacks des patientes sont extrêmement positifs, car ils ne portent pas sur les cicatrices, mais plutôt sur le confort apporté par l’opération. Il est donc évident que les patientes accordent plus d’attention aux résultats qui sont permanents qu’aux cicatrices qui vont s’estomper après un certain temps.

cicatrices reduction mammaire

Conseils pour minimiser les cicatrices de réduction mammaire

Allez-y doucement : les incisions doivent être protégées du traumatisme, des étirements excessifs et de l’abrasion pendant la guérison pour une récupération plus rapide.

– Après l’opération du sein, dormez en position inclinée (avec votre torse à un angle de 25 à 40 degrés), pendant que l’enflure est encore présente. Servez-vous des cousins pour plus de confort pendant le sommeil.

– Utilisez des bandelettes stériles pour accélérer la cicatrisation des plaies.

– Pas de douches chaudes : l’eau chaude peut prolonger votre gonflement postopératoire. Prenez des douches tièdes ou froides pendant les premières semaines. Et, évitez de diriger un fort jet d’eau sur vos incisions et les zones environnantes.

– Ne buvez pas d’alcool et ne fumez pas pendant au moins 2 à 4 semaines avant et après la réduction des seins.

– Ayez une alimentation saine : nous vous conseillons, pour réduire l’inflammation, de manger beaucoup d’aliments contenant de la vitamine K comme le yogourt, la laitue et les œufs.

– Évitez l’exposition au soleil : exposer les cicatrices aux rayons UV peut entraîner une hyperpigmentation, augmenter le risque de cicatrices et ralentir la guérison.

– Remèdes à base de plantes : les remèdes à base de plantes, les crèmes et les suppléments ont des effets secondaires, une interaction avec des médicaments, des contre-indications et un potentiel de réactions allergiques. Ceci étant, demandez toujours le conseil de votre praticien avant de les utiliser.

– Reprise des activités professionnelles : chaque cas est différent, bien que la plupart des patientes puissent être capables de retourner au travail 1 à 2 semaines suivant l’intervention.

– Les exercices physiques légers peuvent être repris dans environ trois semaines, à condition que votre chirurgien donne son accord.

– N’augmentez pas votre pression artérielle : cela pourrait retarder la guérison et/ou provoquer des saignements, et donc vous ne devez faire aucun entraînement majeur pendant les 4 à 6 premières semaines.

– Le massage : votre chirurgien peut recommander un massage pour atténuer les cicatrices après la guérison des incisions.

– Les injections de stéroïdes : votre médecin vous les fournira si nécessaire pendant votre convalescence. Il peut vous prescrire ou recommander une crème stéroïde.

Obtenir un devis

10 conseils pour accélérer le temps de récupération de votre rhinoplastie

Lorsque vous avez patiemment attendu le jour de votre rhinoplastie, il peut être frustrant de savoir qu’il faudra encore quelques semaines avant que vous puissiez montrer votre nouvelle esthétique faciale.

Une fois la procédure de rhinoplastie terminée, les patients doivent suivre le processus de récupération pour laisser le temps au nez et aux tissus environnants de guérir.

Chronologie de la récupération d’une rhinoplastie

Bien entendu, le délai de rétablissement d’une rhinoplastie varie d’une personne à l’autre et selon le degré de l’opération effectuée ; des changements plus radicaux faisant appel à des techniques avancées nécessitent un temps d’arrêt plus long qu’une retouche minimale, par exemple. Mais, en général, pour les changements de pont, il faut six semaines pour que les gonflements et les ecchymoses disparaissent et que les résultats paraissent naturels. Pour l’amélioration cosmétique de la pointe nasale, le gonflement et l’œdème persistent plus longtemps que le pont, mais la pointe nasale apparaît souvent agréable en 6 à 12 semaines, mais le résultat final de la pointe et de l’amélioration globale du visage et du nez peut prendre de 12 à 18 mois.

retablissement-d-une-rhinoplastie

Conseils pour accélérer le temps de récupération après une rhinoplastie

Le délai de rétablissement d’une rhinoplastie est long, alors que pouvez-vous faire pour l’accélérer ?

1) Écoutez votre médecin
Après l’intervention, votre chirurgien vous fournira un plan détaillé et des instructions post-opératoires sur les médicaments à prendre et les activités à éviter. Il est important que les patients suivent attentivement ces conseils.

2) Gardez la tête élevée
Au cours de ces 1 à 3 premières semaines, le fait de garder la tête élevée pendant le sommeil peut limiter les ecchymoses et les gonflements supplémentaires. Dormez avec la tête surélevée pendant six semaines après l’intervention pour accélérer votre rétablissement.

3) Utilisez une compresse froide
Dans les jours qui suivent l’intervention, appliquez une compresse froide sur le gonflement. Appliquez la compresse sur les joues et non sur le nez lui-même – cela peut déplacer par inadvertance les os et le cartilage.

4) Prenez beaucoup de repos
Comme toujours, le repos est un élément essentiel du rétablissement. Dormez suffisamment la nuit et demandez de l’aide pour les tâches et les travaux quotidiens. Cela permet de s’assurer que toute l’énergie de votre corps est utilisée pour se soigner.

5) Une alimentation saine
Une alimentation saine et équilibrée est toujours un plus pour notre santé, et un régime alimentaire rempli de protéines et de vitamines est essentiel pour donner à votre corps les nutriments dont il a besoin pour guérir.

retablissement-rhinoplastie

6) Évitez les exercices
Le nez est extrêmement fragile après l’opération, c’est pourquoi un exercice rigoureux n’est recommandé qu’après six semaines. Attendez d’avoir le feu vert pour reprendre et reprenez ensuite votre programme d’entraînement.

7) Ne vous mouchez pas
Après une rhinoplastie, les patients souffrent de congestion nasale pendant quelques semaines (causée par un gonflement des tissus). Les patients doivent résister au souffle du nez pour ne pas perturber la guérison et, comme pour les éternuements, il est conseillé aux patients d’éternuer par la bouche pour protéger les fragiles voies nasales.

8) Éviter la lumière du soleil
Une exposition prolongée au soleil est toujours déconseillée, mais après une opération du nez, c’est particulièrement important. Trop de soleil peut entraîner un assombrissement des cicatrices et une augmentation des gonflements.

9) Ne portez pas de lunettes
Tout ce qui exerce une pression sur votre nez peut provoquer des ecchymoses et des gonflements supplémentaires, y compris vos lunettes. Passez à des lentilles de contact si possible et, sinon, n’utilisez vos montures les plus légères qu’en cas de nécessité.

10) Interdiction de fumer après l’opération
Il faut arrêter de fumer deux semaines avant l’intervention de rhinoplastie et deux semaines après. La nicotine limite la circulation sanguine, ce qui entrave la récupération de votre corps et augmente le risque de complications.

Obtenir un devis