Chirurgie mammaire : Types et utilisations de chirurgie seins

Une variété d’interventions de chirurgie esthétique sont disponibles pour différentes parties du corps et spécifiquement pour rendre la poitrine bien galbée et en toute harmonie avec la silhouette par une chirurgie mammaire.chirurgie mammaire

Chirurgie seins : Implants mammaires et lipofilling seins

Les prothèses mammaires peuvent être choisies pour améliorer la taille de la poitrine ou encore pour reconstruire le sein suite à une chirurgie mammaire.
Les femmes peuvent recourir à une intervention mammaire pour apporter une harmonie entre les différentes parties de son corps. Parmi les plasties mammaires on trouve la chirurgie d’augmentation mammaire, ou encore dite élargissement du sein. Cette chirurgie mammaire d’augmentation peut être effectuée par la technique traditionnellement en posant des prothèses salines ou en gel de silicone, ou encore par une greffe de graisse dite lipofilling seins.

La chirurgie du sein parait une solution parfaite pour toute personne pense que sa poitrine parait trop petite trop, si un sein est plus gros que l’autre ou si la partie mammaire a perdu sa belle forme après la grossesse ou l’allaitement. Ce traitement est aussi adopté lors d’un affaissement de la poitrine par l’effet du vieillissement et la perte d’élasticité cutanée.
L’intervention d’une augmentation mammaire apporte plus de confiance et d’estime de soi, de plus elle contribue à une amélioration du sentiment de la sexualité de la personne.

 

Chirurgie mammaire: Réduction mammaire

La chirurgie seins par réduction mammaire apporte un soulagement physique suite à inconfort crée par le poids de la poitrine. Alors qu’a travers une augmentation mammaire la personne cherche plutôt à améliorer son l’apparence physique. La plastie mammaire de réduction peut aussi contribuer à une réduction d’atteinte par un cancer du sein chez les femmes à haut risque.

 

Lifting seins : mastopexie

La mastopexie, ou dite aussi lifting seins, permet de se débarrasser de la peau et des tissus glandulaires afin d’avoir une taille plus petite et une bonne ré-organisation les tissus restants pour un résultat plus beau et plus satisfaisant.
En fonction de l’objectif recherché, un lifting mammaire peut être effectué avec une augmentation mammaire par la pose d’implant mammaire.

 

Chirurgie mammaire masculine : Gynécomastie

La réduction mammaire masculine apporte une correction et un traitement à la gynécomastie, qui représente une hypertrophie mammaire chez l’homme. Cette réduction mammaire masculine peut être réalisée par une lipoaspiration en cas de gynécomastie graisseuse pure ou une intervention mammaire avec différentes cicatrices, généralement dissimulées autour du mamelon et de l’aréole en cas de gynécomastie glandulaire.

Greffe de cheveux : Méthode qui gagne sans cesse de nos jours

Depuis l’Antiquité, nombreux hommes et femmes ont été décontenancés par la perte des cheveux, qui reste une source de problèmes psychologiques, en particulier en cette période difficile. De nos jours, la greffe de cheveux est la chirurgie esthétique la plus courante chez les hommes dans le monde occidental. Ce domaine de la médecine esthétique évolue de jour en jour à un rythme soutenu et donne des résultats impressionnants et naturels.

greffe de cheveux

Extension de la méthode greffe de cheveux FUE

En effet, selon la Société internationale de chirurgie de la restauration des cheveux, le nombre de greffes de cheveux effectuées dans le monde augmente d’environ 18 à 20% par an, avec les taux de croissance les plus élevés enregistrés dans les pays asiatiques (Chine, Inde) et au Moyen-Orient. Parallèlement, les greffes de cheveux visant à restaurer les sourcils ou les poils du visage sont de plus en plus fréquentes.

Au cours des dernières années, l’extension de la méthode moderne de greffe capillaire FUE, qui permet la restauration des cheveux sans laisser de marques permanentes ni de cicatrices linéaires dans la partie donneuse (comme c’était le cas avec l’ancienne technique FUT), en combinaison avec la technique naturelle. Les résultats qui peuvent être obtenus ont contribué à une popularité encore plus grande de la greffe de cheveux et ont entraîné le déclin des techniques non médicales plus anciennes visant à couvrir le cuir chevelu, telles que les prothèses ou les perruques, dont l’utilisation est en déclin constant.

 

Comment la technique FUE est-elle appliquée ?

FUE (Follicular Unit Extraction) est une méthode de transplantation de cheveux par laquelle des follicules pileux individuels sont transférés. Il s’agit de la méthode de transplantation de cheveux la plus moderne, et elle a tendance à prévaloir dans le monde entier grâce à sa nature peu invasive. Cette technique de greffe capillaire FUE nécessite une formation approfondie et spécialisée du chirurgien plasticien, car il s’agit d’une technique très précise et difficile, considérée comme extrêmement exigeante.

Les séances de la technique FUE durent généralement plusieurs heures, chaque follicule pileux étant extrait et implanté séparément sous un anesthésiant.
Pour maîtriser cette technique du chirurgie esthétique, le chirurgien doit surveiller et effectuer des centaines d’interventions afin d’atteindre un niveau satisfaisant de rapidité et de qualité, tant pour l’extraction que pour l’implantation des follicules pileux.

L’intervention de greffe de cheveux FUE est effectuée comme suit : le médecin choisi d’abord la zone donneuse à partir de laquelle les greffes seront extraites. Les unités du follicule pileux sont éliminées par un appareil automatisé spécial, facilement, rapidement et sans douleur, et sont maintenues dans un environnement humide à 3-4 ° C. La zone d’implantation est ensuite déterminée, et le praticien procède à la chirurgie sous anesthésie locale. L’implantation des cheveux est effectuée un à un à l’aide d’un appareil spécial. L’opération ne nécessite pas la création de trous dans la zone d’implantation. Ainsi, le traumatisme dans la zone de réception est minimisé et les résultats sont complètement naturels.

La croissance des cheveux atteint 95-98%. La plupart des cheveux sont conservés dès le début, alors que certains peuvent tomber au cours des deux premiers mois, puis repousser progressivement. Un pourcentage de 70-80% du résultat final est atteint après 4-6 mois et 95-100% après 12 mois. En règle générale, la nouvelle croissance des cheveux est terminée plus tôt dans la région du front et peut être retardée de plusieurs mois sur la couronne. Les nouveaux cheveux se comportent et poussent naturellement et peuvent être coupés comme cela se produit normalement pour les cheveux normaux.